Trucs et astuces pour rouvrir un pot de peinture ou de vernis entamé

Ajout au panier

À chaque fois, c'est pareil, vous pestez lorsqu'il s'agit de rouvrir un pot de peinture ou de vernis entamé. Ce diable de couvercle est solidement collé et votre tournevis ne parvient pas à le décoller malgré vos mouvements de levier. Tout juste parvenez-vous à abîmer et déformer le couvercle. Quelques gestes simples pourraient toutefois vous faciliter la vie

FC0065 ouvrir_pot_2_IMG_3588_591x393

La plupart des peintures, des laques, des vernis contiennent des résines. Une des propriétés des résines est l'adhérence. Cela tombe bien, car sur vos murs ou sur vos boiseries, vous souhaitez que peintures, laques et vernis adhèrent. Mais voilà, les résines peuvent « souder » le couvercle du pot une fois fermé.

Pour peu que vous ayez fermé le pot déjà utilisé une première fois sans prendre la peine d'essuyer proprement, avec un chiffon, le produit restant sur le bord du couvercle ET sur la paroi intérieure du pot, le produit adhérera et compliquera l'ouverture du pot.

Pour rouvrir un pot de peinture à coup sûr, pensez chiffon !

Pour éviter que le couvercle ne vous résiste, veillez toujours, avant de refermer le pot et à chaque usage, à bien nettoyer les surfaces de contact à l'aide d'un chiffon. C'est une habitude à prendre. Une habitude qui vous fera gagner un temps précieux lors des prochaines ouvertures du pot et qui vous garantit une conservation optimale de votre produit. Car n'oubliez pas : il est intéressant de stocker les restes de peintures pour les retouches ultérieures. Et pas seulement ! Lisez à ce propos notre article « Mes restes dans les pots de peinture, j'en fais quoi ? » 

Trop tard, le mal est déjà fait ?

Vous devrez alors vous armer de patience et d'un tournevis fin pour faire levier. Visez bien. Glissez le tournevis dans l'interstice entre le couvercle et le rebord du pot. Si vous positionnez le tournevis ailleurs, vous déforcerez inutilement le pot sans parvenir à l'ouvrir. Tenez fermement le pot pour éviter d'éclabousser quand le pot s'ouvrira d'un coup. Pensez à porter un tablier ou des habits qui ne craignent pas un coup de peinture. Au besoin, tapotez avec un marteau et sur le tournevis glissé dans l'interstice.

Attention, à chaque fois que vous forcerez le passage, vous abîmerez le pot. A force, il ne sera plus hermétique et, par conséquent, le produit ne pourra être conservé. Evitez d'ouvrir le pot plus d'une fois avec un tournevis. La prochaine fois, vous le saurez : on essuie les bords avant de refermer le pot.

Mais la question que tout le monde se pose est : pourquoi diable les fabricants de peinture n'ont-ils pas encore inventé des pots à « ouverture facile » ? Les pots de peinture ou de vernis sont spécialement conçus pour être le plus hermétiques possible et garantir une meilleure conservation du produit. L'adhérence du produit est la preuve de sa qualité, de sa solidité. Et cet aspect prime sur une « ouverture facile ».

Le conseil du pro
Travaillez systématiquement en versant une partie du contenu dans un pot d'application. Evitez de travailler en puisant directement dans le pot d'origine, cela provoque des dépôts et des coulures de peinture sur les bords du pot.

 

Trucs et astuces pour rouvrir un pot de peinture ou de vernis entamé

Fiches conseils également consultées...

Des peintures de toutes les humeurs...

Des peintures de toutes les humeurs...

Les couleurs influencent notre humeur. Plusieurs études le démontrent. D'autres prétendent que ce ne sont pas les couleurs qui influencent notre personnalité mais notre personnalité qui influence nos...
Mes restes dans les pots de peinture, j'en fais quoi ?

Mes restes dans les pots de peinture, j'en fais quoi ?

C'est un fait, on termine rarement ses pots de peinture. Ne les jetez pas pour autant ! Les fonds peuvent s'avérer très utiles et ont plus d'un tour dans leur sac... à condition de savoir les conserver...
Protéger le bois du soleil et de la pluie

Protéger le bois du soleil et de la pluie

  Les produits pour traiter le bois sont groupés en deux catégories : les produits filmogènes et les produits non-filmogènes. Qu'est-ce qui les différencie et quels sont leurs avantages et inconvénients...