Sur le toit, des tuiles de bois !

Ajout au panier

Vous pensiez qu'un toit ne pouvait être couvert que de tuiles en terre cuite, d'ardoises, de zinc ou de végétaux ? Un toit peut aussi être tout de bois vêtu. Les tuiles en bardeaux de bois viennent d'un savoir-faire ancestral, elles sont résistantes et 100 % écologiques. Une alternative à ne pas négliger...

FC0047 shutterstock_57867979@Stephen-Clarke

Imaginez une toiture capable de résister près de 100 ans, qui ne craint ni les fortes pluies ni le froid ni la chaleur ni les insectes. Une toiture qui offre une isolation phonique parfaite, ne contient aucun produit chimique et est 100 % recyclable. Cette toiture est l'œuvre des bardeliers, des artisans détenteurs d'un savoir-faire unique et transmis depuis le Moyen-Âge.

La toiture en bardeaux de bois est aujourd'hui surtout répandue dans les régions montagneuses et dans les Balkans. On en rencontre aussi au Mont-Saint-Michel et dans toute la Normandie. Chez nous, elle reste encore discrète alors qu'elle est pourtant très esthétique et en accord parfait avec la volonté de construire des maisons de plus en plus durables et écologiques.

Tout savoir sur les bardeaux

Les bardeaux sont de petites « tuiles » en bois de différents formats. On les appelle aussi des tavaillons. Ils doivent être suffisamment légers pour être supportés par la charpente mais assez lourds pour ne pas être emportés par des vents violents. Le poids varie entre 20 et 25 kg/m2. Les bardeaux doivent se superposer sur deux, trois ou quatre couches selon l'inclinaison (on recommande des toits d'une inclinaison de 33 % maximum). Une fine lame d'air est laissée en dessous. Chaque bardeau est soigneusement choisi pour coller le plus possible à la couche du dessous. Sa largeur doit couvrir la jointure du dessous voire deux.

Les essences principalement utilisées ? Le châtaignier, le mélèze, le cèdre, le chêne ou encore le Red Cedar. Le pin est déconseillé car il n'est pas assez solide. Pour le châtaignier et le chêne, le cloutage est manuel pour éviter de fendre le bois. 

WL imprégnant semi-matSi les bardeaux de bois sont une alternative aux toitures traditionnelles en tuiles en terre cuite ou en ardoises, ils peuvent également servir pour la construction de cabanes de jardin, de pergolas et même des murs de votre habitation.

Quid de l'entretien ? Beaucoup diront qu'une toiture en bardeaux de bois ne nécessite aucun entretien. C'est vrai. Toutefois, si vous souhaitez éviter que le bois deviennent gris au bout de quelques années - un phénomène naturel - des produits ont été spécialement conçus comme, par exemple, les imprégnants de WoodLover
 

 

 

Sur le toit, des tuiles de bois !

Fiches conseils également consultées...

5 raisons pour commander sa peinture en ligne

5 raisons pour commander sa peinture en ligne

Pour acheter de la peinture, vous pouvez vous rendre chez votre commerçant local ou encore dans une grande surface spécialisée dans le bricolage. Mais aujourd'hui, vous pouvez aussi acheter toutes nos peintures...
Choisir le bon bois contre les insectes et champignons

Choisir le bon bois contre les insectes et champignons

Tous les bois ne sont pas égaux face aux champignons, aux insectes, à l'humidité et aux intempéries. Heureusement, il existe des classes de durabilité et de risque qui vous permettent de sélectionner le bon...
Les techniques préventives de traitement du bois

Les techniques préventives de traitement du bois

Avant d'arriver en magasin, le bois subit généralement un traitement. Objectif : donner au bois une première protection, notamment contre les insectes et les champignons. Autoclave, trempage et...