Les techniques préventives de traitement du bois

Ajout au panier

Avant d'arriver en magasin, le bois subit généralement un traitement. Objectif : donner au bois une première protection, notamment contre les insectes et les champignons. Autoclave, trempage et thermochauffage : découvrez ici les différentes techniques de traitement du bois.

FC0017@Pincasso

Qu'il s'agisse d'un abri de jardin, d'un portail ou de planches de bois pour réaliser une terrasse, tous ont déjà subi un traitement du bois avant d'arriver en magasin pour être vendus. Rarement contre les UV, quasi toujours contre les insectes et les champignons.

Le choix du traitement et son mode d'application sont choisis en fonction de la classe d'emploi à laquelle le bois est destiné et de la nature du bois. La classe d'emploi est déterminée par l'humidité à laquelle le bois est exposé et sa fréquence d'exposition aux agents de dégradation.

Plusieurs techniques peuvent être utilisées, indépendamment les unes des autres, pour traiter préventivement le bois.

Traitement du bois n°1 : l'autoclave

Le bois autoclave est un bois qui reçoit un traitement en profondeur afin d'être protégé des agressions biologiques qui pourraient le détériorer. On agit donc au cœur du bois, contrairement au trempage qui n'agit qu'en surface ou à 3 ou 4 mm de profondeur (voir ci-après).

Le principe de l'autoclave ? On place le bois dans un autoclave, sorte de grosse marmite à pression aux parois épaisses et à fermeture hermétique. Dans un premier temps, le bois est ventilé à l'aide d'un vide très fort, puis le produit traitant (des solutions organiques ou des sels hydrosolubles) est ajouté, sous maintien du vide, et pressé profondément dans le bois par surpression. Il imprègne ainsi toutes les cavités du bois et assure sa durabilité. On parle alors de « durabilité conférée ».

On conseille généralement de choisir le traitement du bois par autoclave pour les bois de classes 3 et 4 (sapin, épicéa, pin sylvestre, douglas, mélèze...).

Traitement du bois n°2 : le trempage

Ici, on immerge le bois dans un bac contenant des produits de préservation. Le temps de trempage dépend de la taille des pièces de bois, de leur empilement et de l'humidité du bois. Généralement, un trempage de maximum trois minutes est suffisant pour apporter une bonne protection.

Le principe du trempage ? Le produit de préservation humidifie le bois et pénètre par capillarité les surfaces externes. Un surfactant permet au produit de pénétrer un plus profondément, 3 ou 4 mm.

On conseille généralement de choisir la protection du bois par trempage pour les bois de classes 1 et 2 (bois exotiques, robinier, western red cedar...).

Traitement du bois n°3 : le thermochauffage

L'opération consiste en quelque sorte à « cuire » le bois. Entre 180°C et 240°C selon les systèmes. Après avoir été porté à ces températures, le bois, normalement hydrophile (spongieux), devient alors hydrophobe (l'eau ne pénètre plus). Ce type de protection du bois propose une meilleure stabilité dimensionnelle, sans ajout de produits chimiques.

Grâce à ce type de traitement du bois, le taux d'humidité du bois est abaissé à 3 ou 4 %, au lieu de 10 à 12 %. Résultat : on limite fortement les effets de dilatation/rétractation, ainsi que la déformation dans le temps. Le bois devient en outre plus résistant aux champignons et moisissures et devient plus dur.

Le thermochauffage permet d'utiliser des essences locales (chêne, frêne, hêtre...) pour les bardages extérieurs, les terrasses... Des essences plus abordables financièrement que les bois exotiques ! C'est donc un principe de traitement du bois durable et parfaitement écologique.

Les techniques préventives de traitement du bois

Fiches conseils également consultées...

5 raisons pour commander sa peinture en ligne

5 raisons pour commander sa peinture en ligne

Pour acheter de la peinture, vous pouvez vous rendre chez votre commerçant local ou encore dans une grande surface spécialisée dans le bricolage. Mais aujourd'hui, vous pouvez aussi acheter toutes nos peintures...
Choisir le bon bois contre les insectes et champignons

Choisir le bon bois contre les insectes et champignons

Tous les bois ne sont pas égaux face aux champignons, aux insectes, à l'humidité et aux intempéries. Heureusement, il existe des classes de durabilité et de risque qui vous permettent de sélectionner le bon...
Poncer à la main ou à la machine? Les actuces

Poncer à la main ou à la machine? Les actuces

Le ponçage est une étape indispensable et préalable à tout travail de peinture. Mais quelle méthode employer pour un résultat efficace ? Manuelle ou électrique ? Quel abrasif choisir ? Tout dépendra du support...