Peindre sa façade, étape par étape

Ajout au panier

Vous avez décidé de vous attaquer vous-même à la peinture de votre façade. Voici la marche à suivre pour un résultat digne des plus grands peintres en bâtiment !

FC0083

Quand vous mettre au travail ?

Lorsque le mercure affiche des températures comprises entre 10 et 25 °C. Evitez toutefois de travailler en plein soleil ou par temps humide ou venteux.

Si vous deviez interrompre le travail à cause de la pluie, par exemple, arrêtez-vous à un joint, à un angle de mur, une fenêtre ou une descente de gouttière, pour éviter les traces d'interruption et de reprise. Si l'interruption est de courte durée (quelques heures), pensez à emballer votre rouleau dans un sac plastique que vous fermez le plus hermétiquement possible, pour éviter qu'il sèche. Vous vous épargnez ainsi la corvée rinçage intermédiaire. Vous pourrez le réutiliser directement sans avoir eu à le nettoyer.

Quels outils vous faut-il ?

  • Un nettoyeur haute pression et une rallonge électrique
  • Une brosse dure
  • Des lunettes de protection
  • Une combinaison de peinture
  • Une échelle suffisamment haute
  • Un échafaudage solide et stable (cela se loue)
  • Des cales - De la corde
  • Un grattoir
  • Une brosse métallique
  • Un couteau de peintre
  • Un burin
  • Un marteau
  • Une bande de masquage pour protéger les portes et fenêtres
  • Des bâches en plastique
  • Un rouleau pour façade à poils longs (éventuellement avec manche télescopique pour pouvoir atteindre des parties non accessibles)
  • Une brosse rectangulaire
  • De l'anti-mousse
  • Un primer (sous-couche) ou un fixateur adapté au support
  • De la peinture pour façade 
  • Un seau à peindre et sa grille
  • Un bâton mélangeur
  • Du solvant si vous utilisez un produit à base de Pliolite, plus durable.
  • Au besoin de l'enduit pour mur et kit acrylique à peindre pour combler les trous, fissures et crevasses éventuelles, ainsi qu'un pistolet à mastic.
  • Si des taches d'huile et de graisse salissent votre façade, enlevez-les avec du diluant synthétique.

Comment procéder ?

Nos conseils s'appliquent pour des murs en briques ou en béton (cellulaire ou non).

1. Préparez la surface et protéger les alentours

Coupez les branches des arbustes poussant à proximité du mur. Si votre mur est recouvert par de la vigne vierge ou du lierre, vous devrez les couper.

Protégez vos parterres fleuris d'une bâche en plastique. Empêchez-la de s'envoler en disposant de gros blocs lourds ou de grosses pierres sur les bords. Pensez à percer quelques trous dans la bâche pour permettre aux plantes de respirer. 

Masquez tout ce qui ne doit pas être peint avec la peinture murale avec du « tape » (bande de protection ou de masquage) : châssis, portes, volets, mais aussi les luminaires et les ferronneries.

Votre sécurité est essentielle. Calez bien l'échelle ou l'échafaudage. Le sol doit être ferme et parfaitement droit. Si le sol est en pente, mettez des cales.

Quelques autres conseils pour votre sécurité : optez pour un échafaudage avec des barres de protection et quand vous hissez des charges, hissez-les de côté avec une corde solide.

2. Nettoyez la façade

Votre façade doit être propre, dépoussiérée et sèche.

> Si votre façade est récente et qu'elle n'a pas encore été recouverte de peinture, nettoyez-la au nettoyeur haute pression, puis laissez-la sécher plusieurs jours. Comptez une semaine par beau temps pour un support sain. Pour un support poreux dans de moins bonnes conditions climatiques, ce délai sera plutôt de 3 semaines. Attention : quand vous utilisez un nettoyeur haute pression, ne dépassez pas les 60 bars. Une pression plus élevée risquerait d'abimer votre support. 

Autre possibilité si vous avez de l'huile de bras : brossez votre façade à fond avec une brosse dure, puis dépoussiérez. 

Si de la mousse s'est incrustée, enlevez-la avec un produit anti-mousse. Ce produit curatif et préventif élimine les lichens, algues et moisissures et empêche leur réapparition. Ce fongicide doit agir 24 heures. Il s'applique au rouleau, à la brosse ou par pulvérisation.

Brossez ensuite.

Si votre mur est fissuré, comblez les trous avec de l'enduit.

Si vous emménagez dans une maison qui vient d'être construite et que votre façade est en parfait état, vous pouvez faire l'impasse sur le primer (appelé aussi sous-couche). Dans ce cas, vous pouvez directement peindre la façade, après nettoyage et séchage complet.

> Si votre façade a déjà été peinte et/ou si elle est en mauvais état, commencez par brosser ou nettoyer les couches de peinture qui adhèrent encore. Eliminez tout ce qui s'écaille ou s'effrite, à l'aide d'un nettoyeur haute pression, d'un grattoir ou d'une brosse métallique.

Faites éventuellement appel à une entreprise spécialisée pour faire le gros du travail. Enlevez au maximum l'ancienne couche de peinture. La nouvelle couche de peinture aura sinon du mal à adhérer, avec un risque accru qu'elle s'écaille aussi.

Vérifiez que votre mur ne présente pas de problèmes d'humidité. Si tel était le cas, traitez-les à fond avant de vous attaquer à la mise en peinture.

Réparez les trous, crevasses et fissures.

Ne donnez aucune chance à l'eau, aux algues ou aux mousses de s'infiltrer. L'eau qui s'infiltre vient se loger derrière la couche de peinture. L'hiver, lorsqu'il gèle, l'eau gonfle quand elle devient glace. La peinture se fissure alors. Elle finit par s'écailler ou s'effriter. Raison pour laquelle il est si important de combler les trous. Enlevez les mousses, moisissures et algues éventuelles avec un produit anti-mousse. Laissez agir l'anti-mousse 24 heures (voir ci-dessus). Ce produit est aussi préventif. Il est donc vivement conseillé.

3. Appliquez la couche de primer ou le fixateur

Cette sous-couche masque les taches et les imperfections. Elle permet une meilleure adhérence de la peinture et elle opacifie le fond. Mélangez bien (minimum 3 minutes) la peinture dans le seau, avec un bâton mélangeur plongé jusqu'au fond du pot.

Commencez par le haut du mur ou le pignon de la maison.

Appliquez la peinture au rouleau ou au pinceau par bandes de 60 cm de hauteur sur un mètre de large.

Effectuez des mouvements croisés horizontaux pour bien répartir la peinture. A chaque passage, reprenez de la peinture sur votre rouleau.

Terminez en repassant de haut en bas pour régulariser l'ensemble. Plus besoin à cette étape de recharger le rouleau en peinture. Repassez sur les parties déjà peintes pour éviter les traces de reprise.

Respectez toujours les temps de séchage nécessaires. Pour une sous-couche, 24 à 48 heures de séchage sont conseillées.

4. Appliquez deux couches de peinture au rouleau ou à la brosse

Optez pour une peinture durable, offrant un pouvoir couvrant élevé et capable de résister longtemps aux intempéries et aux conditions météo parfois très changeantes dans notre pays comme la De Keyn pour façades à base de résine Hydro Pliolite. Les conseils donnés pour la couche de primer valent aussi pour la mise en peinture en deux couches.

 

Peindre sa façade, étape par étape

Fiches conseils également consultées...

Trucs et astuces pour rouvrir un pot de peinture ou de vernis entamé

Trucs et astuces pour rouvrir un pot de peinture ou de vernis entamé

À chaque fois, c'est pareil, vous pestez lorsqu'il s'agit de rouvrir un pot de peinture ou de vernis entamé. Ce diable de couvercle est solidement collé et votre tournevis ne parvient pas à le décoller malgré...
Peindre sa façade pour être tranquille 10 ans !

Peindre sa façade pour être tranquille 10 ans !

Entreprendre de peindre ou repeindre sa façade est un travail ardu. Alors quand on se lance, ce n'est pas pour recommencer au bout de deux ans voire l'année suivante. C'est pourtant souvent le cas avec...
Papier peint intissé à peindre: comment procéder

Papier peint intissé à peindre: comment procéder

  Vos murs sont fissurés ? Faire appel à un plafonneur ferait exploser votre budget. Notre solution ? Poser du papier peint intissé et... le peindre. En prenant quelques précautions ! Mais c'est quoi,...