« Bois » de façade pour les nouveaux bardages.

Ajout au panier

Les bardages ne se déclinent plus seulement en 100 % bois. Aujourd'hui, de nouveaux matériaux, toujours à base de bois, complètent la garde-robe de nos maisons.

FC0039 Acryl_Prim_2_©-Ad'Fields

Il y a évidemment les puristes qui ne jurent que par un bardage 100 % bois posé à l'américaine, la scandinave ou en oblique. Voire une façade en bardeaux. La dépigmentation progressive du bardage en bois vous effraie ? Même si on peut l'enrayer, notamment avec la gamme de produits WoodLover, de nouveaux matériaux ont fait leur apparition. Ils ont l'aspect du bois, sont à base de bois, mais pas toujours à 100 %. Découvrons deux de ces nouveautés.

Le bardage en bois composite

COMPO CARE WLIl est composé à 95 % de copeaux et de sciures de bois. Les 5 % restants sont des liants phénoliques ou du PVC. Il se présente sous forme de planches, comme un bardage classique en bois. S'il n'a pas son charme et ne « vit » pas, il est par contre plus flexible, autorisant ainsi une pose courbée. Il est de plus résistant aux écarts de températures et parasites. Et côté teintes, tout est possible !

 Vous souhaitez garder un aspect de bois naturel ? Privilégiez alors les nuances de brun ou de gris. Bien que teinté dans la masse, le bardage de bois composite peut perdre de son éclat au fil du temps. Son entretien se limite à un nettoyage épisodique. WoodLover a développé une gamme de nettoyants et « revitaliseurs » pour bois composites. Voyez en détails Compo-CareCompo-Net et Compo Spray.
 

Le bardage en panneaux de contreplaqué

Ce type de panneaux de bardage extérieur est composé de plusieurs fines couches de bois (méranti, okoumé, sapelli ou acajou) collées ensemble perpendiculairement. Une finition de protection en matière synthétique est appliquée en usine. Elle est mate ou brillante. 

Il est aussi possible d'utiliser des panneaux de bardage contreplaqué non traités. Il sera alors indispensable d'appliquer une lasure de protection et de la renouveler tous les cinq ans. Le bardage en panneaux de contreplaqué donne un aspect très contemporain aux façades, bien différent d'un bardage traditionnel en planches de bois.

Si les nouveaux matériaux employés pour les bardages ont enrayé le problème du grisonnement du bois, il en va tout autrement du bardage en bois 100 % naturel.

Pourquoi le bois extérieur devient-il gris ?

Parce que les fibres du bois se dénaturent. La résine naturelle qu'elles contiennent est délavée par les pluies successives. Au fil des averses, le bois se vide ainsi de la substance qui le protégeait de l'intérieur. Le bois qui n'est plus protégé se gorge d'eau et est alors exposé aux insectes et aux intempéries. Les dégâts s'accélèrent si on ne protège pas le bois « de l'intérieur » par le biais d'huiles ou de saturateurs qui compensent les pertes naturelles de résine.

 

« Bois » de façade pour les nouveaux bardages.

Fiches conseils également consultées...

Quelle essence de bois choisir ?

Quelle essence de bois choisir ?

Quelle essence de bois pour quel usage ? Le bois est la substance de l'arbre. Matériau de construction, il est avant tout un végétal vivant dont il existe trois grandes essences : les conifères, les feuillus...
Les techniques préventives de traitement du bois

Les techniques préventives de traitement du bois

Avant d'arriver en magasin, le bois subit généralement un traitement. Objectif : donner au bois une première protection, notamment contre les insectes et les champignons. Autoclave, trempage et...
Bardage en bois : aspect grisé ou naturel ?

Bardage en bois : aspect grisé ou naturel ?

Au fil du temps, les fibres du bois se dénaturent, qu'il s'agisse de mélèze, de pin, d'épicéa, de peuplier ou encore d'un Red Cedar. La résine naturelle qu'elles contiennent s'estompe, le...