Comment choisir et nettoyer ses pinceaux pour la peinture

Ajout au panier

Vous utilisez des pinceaux, les professionnels parlent plutôt de brosses. Ils manient aussi la « queue de morue », le « spalter », la « pouce à rechampir », la « brosse plate à virole coudée ». Petite leçon de vocabulaire pour choisir le bon pinceau - pardon, la bonne brosse ! - selon la bonne surface.

FC0006

Du plus fin au plus large, du plus rond au plus plat, les pinceaux se nomment en réalité des brosses dans le jargon de la peinture en bâtiment. Chaque brosse est composée d'une touffe (désignée plus couramment par le mot « poils », qui sont en réalité des « soies »), d'une virole et d'un manche.

Une virole ? Appelée aussi « bague », elle maintient la base de la touffe fixée au manche du pinceau. Elle est généralement en cuivre, laiton ou inox, des métaux qui ne rouillent pas et ne tachent pas la peinture.

À chaque pinceau son usage

Les queues de morue sont les brosses plates, rectangulaires et longues, généralement utilisées pour les surfaces planes. 

Parmi elles, on trouve également les « spalters » dont la touffe est très large mais de plus faible épaisseur. On les utilise surtout pour tendre le film des laques, vernis et vitrificateurs.

Les « pouces », elles, sont les brosses rondes. En dessous de 32 mm, elles sont baptisées « pouces à rechampir ». Destinées aux travaux de précision, ces brosses sont effilées. Au-dessus de 32 mm, on parle plutôt de « brosses hermétiques » à l'imposante touffe coupée droite.

Il y a aussi les « brosses à filer » permettant de tracer des lignes (ou filets) et autres détails grâce à leur coupe biaise.

Nettoyer ses pinceaux avant la première utilisation

Quel que soit le pinceau et son (véritable) nom, n'oubliez jamais de le nettoyer avant la première utilisation. Cela améliorera ses performances et éliminera les soies qui ne tiennent pas bien. Une brosse qui perd ses « poils » pendant que vous peignez aura vite fait de vous faire hérisser les vôtres !

Pour nettoyer un pinceau avant usage, rebroussez ses soies avec la main plusieurs fois de suite. Ensuite, lavez-les avec de l'eau tiède (pour les produits à l'eau) ou du white spirit / thinner synthétique (pour les produits solvantés), puis essorez-les bien. Pour finir, brossez une dernière fois les poils sur une surface rugueuse afin de faire tomber les derniers récalcitrants. Essorez bien avant de commencer à peindre. 

Optez pour des pinceaux de qualité, quitte à payer plus cher, vous gagnerez en main-d'œuvre et en temps. À moins que vous ne préfériez acheter très bon marché, pour jeter après coup et éviter la corvée nettoyage. C'est une option, certes, mais qui est peu écologique...

Vous souhaitez réutiliser vos brosses ? Alors suivez nos conseils pour entretenir vos pinceaux après avoir peint !

Comment choisir et nettoyer ses pinceaux pour la peinture

Fiches conseils également consultées...

Comment agrandir une pièce grâce à la couleur

Comment agrandir une pièce grâce à la couleur

L'effet d'optique, voilà un bon moyen d'agrandir un espace ou une pièce étriquée sans casser les murs. Et pour jouer sur cet effet d'optique, rien de tel qu'un peu de peinture, un pinceau et...
5 raisons pour commander sa peinture en ligne

5 raisons pour commander sa peinture en ligne

Pour acheter de la peinture, vous pouvez vous rendre chez votre commerçant local ou encore dans une grande surface spécialisée dans le bricolage. Mais aujourd'hui, vous pouvez aussi acheter toutes nos peintures...
5 litres, 15 litres ou 30 litres ?

5 litres, 15 litres ou 30 litres ?

Calculer la quantité de peinture dont on a besoin peut s'apparenter à un vrai calcul savant. Surtout lorsqu'on a oublié les formules de calcul de surfaces et que l'on jongle difficilement avec les...